Le Rapport d'Activité

Publié le 29/06/2011 à 00H00 (mis à jour le 01/07/2011 à 09H46)
Le Rapport d'Activité
Le Rapport d'Activité

Pascal CATTO, Secrétaire Général sortant, a présenté le rapport fruit du travail collectif du Bureau Régional sortant. Retraçant le  contexte économique instable (crise financière, crise économique, ...), nos engagements sur l'emploi, la santé du salarié au travail et la réduction des inégalités, l'action sur les retraites, il a rappelé l'importance du développement syndical et du renouvellement des responsables CFDT. Il souligne la bonne santé de la CFDT en matière de d’adhésion, ainsi que le projet mené à bien de structuration de l’interprofessionnel en 4 territoires.

Sergine GUILBERT pour l'Artois-Douaisis, Françoise JARDOT pour le Littoral, Didier BONTE pour la Métropole Lilloise et Jean-Pierre DUPONT (représentant Sandrine Carpentier) pour Sambre-Escaut complétèrent ensuite par les activités de leur territoire respectif.

Dans sa conclusion générale, Pascal Catto  insiste sur « la situation économique et sociale de notre région (qui)  nous impose de les poursuivre et de les amplifier en développant et argumentant nos propositions et en valorisant nos résultats. Car attention ! Aujourd'hui la bête immonde du Front National rôde et tisse sa toile ici à partir du bassin minier et chez les plus touchés par la crise : il y a danger. Montrons que la CFDT Nord Pas de Calais est une organisation qui pèse dans le paysage régional et qui agit pour transformer au quotidien la vie des salariés, demandeurs d'emploi et des retraités'.

15 interventions de Syndicats

Quinze intervenants de syndicats se sont succédé à la tribune, la plupart soulignant l’importance d’un travail pro et interpro sur plusieurs sujets ou thèmes revendicatifs et  faisant part de résultat sur le  développement de la CFDT (adhésion, résultats électoraux…)  dans leur secteur. D’autres ont attiré l’attention des congressistes sur la faible place des femmes en responsabilité, la situation des personnels dans les fonctions publiques (désarroi, précarité, instabilité…), le service aux adhérents, le contexte politique et notre rapport au politique, le passage actif-retraités à la CFDT, les formations syndicales à la CFDT, le respect et le rappel des règles notamment dans le cadre de dysfonctionnement de syndicat…

 Pascal CATTO répond aux 15 interventions de la veille.

Dans sa réponse faite à l'ouverture du 2° jour du Congrès, le secrétaire général pointe la forte volonté exprimée du renforcement du lien pro- interpro et des réseaux (Cadres, Santé, Emploi, Fonction Publique). Les vécus exprimés par les syndicats se sont inscrits dans le travail et la prise en charge de l'URI. Il souligne les effets de la crise dans tous les secteurs économiques de la région (accompagnement social, assurance, grande distribution,...) et dénonce les effets néfastes de la RGPP (précaires de l'éducation nationale, ...) combattus par les actions entreprises par l'URI et la Confédération (1-2-3 Public, réseau Fonction Publique). Tout en  reconnaissant la vigilance nécessaire sur l'utilisation des 'réseaux sociaux',il appelle les organisations à maitriser ce véhicule d'information. Il rappelle aussi la forte mobilisation des actifs et des retraités contre la réforme des retraites comme élan  au développement de la CFDT (adhésions).

Il conclut  sur une CFDT qui, riche de ses diversités, s'inscrit pleinement dans les axes tracés au Congrès Confédéral de Tours en 2010. 

Le rapport d’activité est adopté à 92,28 %

  Mandats Retirés :   57 772 – Mandats exprimés :   56 899

Pour 52 506 (92,28 %) – Contre  4 393 (7,72 %)