2 groupements d'employeurs créés sur le Littoral en faveur de l'emploi saisonnier

Publié le 06/03/2012 à 00H00
Une des retombées des campagnes saisonniers menées depuis plusieurs années sur le Littoral par la CFDT : 2 groupements d'employeurs viennent de voir le jour pour accompagner le développement des métiers et de la filière, favoriser la formation et la qualification des salariés et proposer des emplois de qualité.
2 groupements d'employeurs créés sur le Littoral en faveur de l'emploi saisonnier
2 groupements d'employeurs créés sur le Littoral en faveur de l'emploi saisonnier
Une des retombées des campagnes saisonniers menées depuis plusieurs années sur le Littoral par la CFDT : 2 groupements d'employeurs viennent de voir le jour pour accompagner le développement des métiers et de la filière, favoriser la formation et la qualification des salariés et proposer des emplois de qualité.

 

 

Plus de 30 entreprises adhérentes, sur 5 bassins d'emplois de la Côte d'Opale :  le Groupement d'Employeur qui vient d'être créé par les chefs d'entreprises du secteur de l'Hôtellerie Restauration de la Côte d'Opale  doit permettre aux chefs d'entreprise  de 'fédérer et de mutualiser les moyens matériels et financiers et de sortir de l'isolement pour être plus efficaces face aux problèmes de recrutement', selon son président Thierry Grégoire.

Cette création s'inscrit dans le grand chantier  lancé depuis 3 ans par la Maison de l'emploi sur l'emploi saisonnier. Une dynamique territoriale s'est instaurée, à laquelle la CFDT a  contribué très fortement,  notamment en convainquant les différents acteurs de travailler en partenariat, en leur permettant de profiter d'autres expériences vécues en France.

Aujourd'hui la CFDT peut être fière de ce dynamisme et de ces initiatives... qu'elle compte promouvoir dans la future campagne des saisonniers qu'elle continuera de mener sur le Littoral. 'Formation, qualification des salariés et attractivité des métiers sont des leviers essentiels pour ce secteur. C'est donc une initiative intéressante mais il faut qu'elle se traduise par des résultats concrets...précise Yannick Ghoris, secrétaire régional CFDT,  et il y a certainement encore bien d'autres questions à prendre en compte pour que les travailleurs saisonniers soient respectés !'