1er mai entre tradition et inquiétudes

Publié le 01/05/2010 à 00H00 (mis à jour le 19/05/2010 à 11H44)
Les cortèges du 1er mai ont rassemblé près de 10000 personnes dans les diverses manifestations locales qui avaient lieu ce matin dans la région
1er mai entre tradition et inquiétudes
1er mai entre tradition et inquiétudes
Les cortèges du 1er mai ont rassemblé près de 10000 personnes dans les diverses manifestations locales qui avaient lieu ce matin dans la région

 

Plus de 15 manifestations ou rassemblements avaient lieu ce matin dans le Nord Pas-de-Calais à l'appel principalement de la CGT, de la CFDT, UNSA, FSU et Solidaires. La mobilisation du 23 mars avait été assez forte, bien qu'à l'époque déjà toutes les organisations syndicales n'appellaient pas à manifester. Les défilés d'aujourd'hui allaient-ils suivre le même chemin ? La manifestation Lilloise a rassemblée environ 3000 personnes, suivie de celle de Dunkerque (pus de 1000) et de Boulogne (près de 1000). D'autres manifestations ont mobilisé moins que l'année dernière,  comme Arras (environ 500) et Valenciennes.

A Grande-Synthe, s'est déroulée l'après-midi une 'Fête du Monde Ouvrier', avec stands, repas, concert gratuit... Un stand CFDT, autour de Fernand Donnet, a mis en avant les acquis du syndicalisme au cours de l'histoire. Une initiative qui a rassemblé pas mal de monde : une 'première' qui mériterait d'avoir une suite.

 Mais force est de constater que le 1er mai reste le 1er mai, avec ce que cela comporte de traditions pour un certain nombre de militants syndicaux. D'où une mobilisation en-deça du 23 mars, avec plutôt une mobilisation familiale. On est venu plus en famille qu'en collectif d'entreprises. Dans les cortèges, peu de banderoles ou de pancartes. Le 1er mai reste un défilé plus qu'une manifestation. ' Pour ce 1er mai , on sent des gens partagés entre tradition et inquiétudes, explique Philippe Perrault, secrétaire général de la CFDT Nord Pas-de-Calais en tête de cortège à Lille en compagnie de Didier Bonte, secrétaire général de la CFDT Métropole Lilloise. Des inquiétudes de tous ordres, un peu diffuses et pas forcément centrées sur un sujet précis'.

Il semblerait que le Nord Pas-de-Calais ne fasse pas exception en France ce 1er mai... L'intersyndicale nationale prévue le 6 mai devra en tenir compte.