27 salariés de Carrefour, payés en dessous du SMIC, portent plainte

Publié le 25/09/2009 (mis à jour le 28/09/2009)
Le 18 septembre, ces employés (dont la déléguée CFDT) ont saisi le conseil de Prud'hommes de Valenciennes. Ils ont été payés jusqu'à fin 2008 en dessous du Smic
27 salariés de Carrefour, payés en dessous du SMIC, portent plainte
27 salariés de Carrefour, payés en dessous du SMIC, portent plainte
Le 18 septembre, ces employés (dont la déléguée CFDT) ont saisi le conseil de Prud'hommes de Valenciennes. Ils ont été payés jusqu'à fin 2008 en dessous du Smic

Oui ! Dans les magasins Carrefour de Condé-sur-l'Escaut et d'Aulnoye-lez-Valenciennes, cela a été possible, grâce au subterfuge de la direction. Jusqu'à fin 2008, leur employeur aurait en effet inclus le forfait « pause » dans le calcul de leur salaire pour l'aligner sur le montant du Smic. Selon Elizabeth Kovalsky, caissière au carrefour de Condé et déléguée syndicale CFDT, « ces employés ont eu l'impression d'être pris par des guignols par la direction ».

La déléguée CFDT est elle-même concernée par ce dépôt de plainte. Elle réclame un arriéré de salaire de 17 euros. Elle en fait pour elle une affaire de principe et espère surtout que cette saisine du Conseil de Prud'hommes aura des conséquences pour ses collègues : « Pour d'autres, on leur doit plus de 800 voire 2 100 euros. C'est l'équivalent de deux mois de salaires ! ».

Son espoir est fondé : en octobre 2008, la justice avait donné raison à des salariés de Carrefour à Ecully et Givors dans le Rhône qui avaient entamé une procédure au pénal pour les mêmes raisons.

 

 


TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS