Des mesures plus souples pour l'emploi des jeunes : la CFDT pose ses conditions

Publié le 11/07/2013 à 17H43
EMPLOIS D'AVENIR

L’emploi d’avenir est un dispositif d’insertion des jeunes sans qualification ou bac+3 au plus pour ceux résidant en zone urbaine sensible ou zone de revitalisation régionale.

Le Préfet de Région souhaite modifier son arrêté pour faciliter les conditions d'éligibilité aux emplois d'avenir dans le secteur marchand (entreprises).

Cet élargissement du dispositif prévoit bien entendu quelques critères auxquels la CFDT Nord-Pas de Calais adhère comme :

  • Embauche CDI Temps plein
  • Non saisonnier
  • Obligation d'une formation certifiante ou qualifiante
  • Accompagnement d'un tuteur
  • Respect de l’obligation de négociation au contrat de génération
  • Respect de l’obligation de recours à l’alternance

La CFDT félicite cette démarche mais demande en plus que les représentants du personnel soient informés dans les entreprises et que la priorité soit donnée aux emplois porteurs. C’est ce que nous avons réclamé au Préfet de Région (courrier ci-joint)

Le Nord-Pas de Calais dispose d’une enveloppe de 7 647 emplois d’avenir. 3 000 ont été signés à ce jour dont 35 dans le secteur marchand. 70 000 jeunes qui ont moins de 26 ans sont au chômage dont 45 000 sont non-qualifiés.

La CFDT Nord-Pas de Calais restera vigilante sur le respect des conditions requises et rappelle qu’il faut une politique en faveur de l’emploi pour tous les publics.