Intérimaires : enfin des salariés comme les autres grâce à l'accord signé !

Publié le 18/07/2013 à 14H48
*Ce 11 juillet, la CFDT, la CFE-CGC et la CFTC, signent l’accord sur la sécurisation des parcours professionnels des intérimaires. Ce qui permet enfin la baisse de la précarité chez les salariés intérimaires.*

Un accord qui reprend les dix objectifs que s’était fixé la CFDT lors des négociations, comme par exemple :

  • Respecter le cadre fixé par l’accord interprofessionnel cela sans élargir les cas de recours ni transformer les règles spécifiques du travail temporaire.
  • Définir le volume de CDI Intérimaires et les publics éligibles
  • Rapprocher les autres salariés intérimaires de la durée des temps partiel
  • Articuler cette négociation aux dispositions conventionnelles préexistantes.
  • Construire un cadre juridique global : Cet accord prévoit l’essentiel des dispositions permettant une exécution saine des contrats de travail.
  • Donner un second souffle au Travail temporaire
  • Consolider le dialogue social
  • ...

Cent millions d’euros pour « déprécariser »

Prism’emploi* s’engage à conclure 20 000 CDI intérimaires dans les trois ans, soit 4% de la population totale des intérimaires (520 000 équivalents temps plein). L'accord crée par ailleurs un fond de sécurisation des parcours des intérimaires, destiné à financer les formations des intérimaires, ainsi que les intermissions des CDI.

Ce fonds est alimenté pour partie par 10% du salaire des intérimaires en CDI, pour l’autre partie par une cotisation égale à 0,5% de la masse salariale – soit dix fois plus que la proposition initiale de Prism’emploi.

Le texte prévoit par ailleurs d’augmenter la durée de travail des intérimaires travaillant plus de 800 heures par an de 40 heures d’ici 3 ans, ce qui représente environ 80 000 personnes.

La CFDT Nord-Pas de Calais se félicite de cet accord. 

Il démontre la capacité aux partenaires sociaux d'apporter des solutions adaptées et de réduire les inégallités face à la montée de la précarité.

 

36 700 salariés intérimaires dans notre région, dont 16 500 dans l’industrie, 12 800 dans le tertiaire et 7 400 dans la construction.

Poids de l'Intérim régionalgraphique intérim

* PRISM: syndicat patronal de la branche intérimaire