Isbergues : La marche unitaire a rassemblé près de 300 personnes

Publié le 22/06/2009 à 16H41
Ce 22 juin, à l'appel de la CFDT, CGC, CFTC et FO, une marche unitaire s'est déroulée à Isbergues de la Bourse du Travail à la gare SNCF, où les manifestants ont bloqué symboliquement les voies
Isbergues : La marche unitaire a rassemblé près de 300 personnes
Isbergues : La marche unitaire a rassemblé près de 300 personnes
Ce 22 juin, à l'appel de la CFDT, CGC, CFTC et FO, une marche unitaire s'est déroulée à Isbergues de la Bourse du Travail à la gare SNCF, où les manifestants ont bloqué symboliquement les voies

Suite à l'annonce d'une possible fermeture du site après la décision de la direction d'interrompre temporairement l'activité de la tôlerie classique, les syndicats CFDT, CFTC, CGC et FO du site ont proposé unitairement à la population de se rassembler ce lundi 22 juin à 11h45 à la Bourse du travail de Béthune, avant d'engager une marche unitaire vers la gare SNCF. 

Environ 300 personnes se sont rendues à ce rassemblement, avant de se diriger ensuite vers la gare SNCF, avant d'occuper et de bloquer symboliquement le traffic sur les voies ferrées.  'L'objectif était d'obtenir l'engagement formel d'un redémarrage de nôtre tôlerie classique', a rappelé Patrick Ramelot pour la CFDT. Plusieurs responsables de la CFDT, dont Philippe Foucard (CFDT Métallurgie) et Yves-Alain Durteste (CFDT interprofessionnel Nord Pas-de-Calais) ont apporté par leur présence le soutien de toute la CFDT aux manifestants.  Les syndicats sont conscients de l'enjeu de l'éventuelle fermeture du site, d'abord pour les salariés d'Arcelor Mittal (ils sont 535 actuellement) mais surtout pour les salariés des entreprises sous-traitantes, des  PME/TPE, dépourvues bien souvent de représentants syndsicaux. Ils ont regretté que, dans cette initiative unitaire, la CGT fasse cavalier seule...

Et on apprenait au même moment qu'une semaine supplémentaire de chômage partiel à l'aciérie LME (près de Valenciennes) a été annoncée, en venant se rajouter aux 5 semaines de fermeture déjà prévues depuis le mois de mai. Pourtant le record de capacité de production sur une journée a été battu : 2960 tonnes en 31 coulées...