La CFDT fait faire machine arrière à la direction de Norbert Dentressangle à THIANT (59)

Publié le 19/02/2011 à 00H00
Après deux semaines de conflit mené par la CFDT, la direction vient de retirer son "pseudo Plan de Sauvegarde de l'Emploi" et la CFDT ne s'oppose plus à la reprise de l'activité à deux conditions.
La CFDT fait faire machine arrière à la direction de Norbert Dentressangle à THIANT (59)
La CFDT fait faire machine arrière à la direction de Norbert Dentressangle à THIANT (59)
Après deux semaines de conflit mené par la CFDT, la direction vient de retirer son "pseudo Plan de Sauvegarde de l'Emploi" et la CFDT ne s'oppose plus à la reprise de l'activité à deux conditions.

 

C’est au terme de deux semaines de grève qui a vu une implication massive des salariés de l’entreprise, des pouvoirs public avec le Préfet de région, l’inspection du travail, la mise en place d’un cabinet spécialisé (Syndex) et d’un avocat de la CFDT que la direction de Norbert Dentressangle vient de retirer sont pseudo Plan de Sauvegarde de l’Emploi.

Aujourd’hui, pour la CFDT rien ne s’oppose plus à la reprise de l’activité, SI ET SEULEMENT, SI  :

  •  L’ensemble des jours de grèves qui ont été supporté par les salariés à cause d’un PSE mal monté, irrégulier et illicite, soit intégralement payés par l’entreprise ;
  •  Un nouveau PSE est négocié avec les organisations représentatives du personnel légalement élues, afin de permettre un départ honorable et décent des personnels qui ont tant contribués à faire la fortune du groupe ND.

Quoiqu’il en soit, la CFDT ne se laissera manipulée par l’entreprise en renonçant aux droits les plus élémentaires des salariés avec un PSE obsolète et d’un autre âge, et encore moins enfermée dans un mouvement qui mènerait les salariés au chaos !