Les salariés de la SIAC interpellent la CAD du Douaisis sur leur avenir

Publié le 13/12/2011 à 00H00
L'usine SIAC a fermé définitivement ses portes : les 200 salariés cherchent aujourd'hui à se reconvertir. Un repreneur allemand est prêt à investir et créer une cinquantaine d'emplois à condition d'être locataire des locaux. Le 8 Décembre, les délégués de l'entreprise, avec en tête la CFDT, ont fait pression sur le Président de la Communauté d'Agglo du Douaisis pour trouver une solution. Débat musclé.
Les salariés de la SIAC interpellent la CAD du Douaisis sur leur avenir
Les salariés de la SIAC interpellent la CAD du Douaisis sur leur avenir
L'usine SIAC a fermé définitivement ses portes : les 200 salariés cherchent aujourd'hui à se reconvertir. Un repreneur allemand est prêt à investir et créer une cinquantaine d'emplois à condition d'être locataire des locaux. Le 8 Décembre, les délégués de l'entreprise, avec en tête la CFDT, ont fait pression sur le Président de la Communauté d'Agglo du Douaisis pour trouver une solution. Débat musclé.