Match doit respecter la journée de fermeture hebdomadaire

Publié le 23/09/2009 à 00H00
La cour d'appel de Douai vient de confirmer la décision condamnant en première instance les enseignes Match à respecter une journée de fermeture hebdomadaire sous peine d'une astreinte de 10 000 euros par jour d'infraction.
Match doit respecter la journée de fermeture hebdomadaire
Match doit respecter la journée de fermeture hebdomadaire
La cour d'appel de Douai vient de confirmer la décision condamnant en première instance les enseignes Match à respecter une journée de fermeture hebdomadaire sous peine d'une astreinte de 10 000 euros par jour d'infraction.

C'est la fin d'un feuilleton en plusieurs épisodes. En juillet, le syndicat CFDT commerces et services de Lille et environs assigne l'enseigne Match devant le tribunal pour non-respect du repos hebdomadaire des salariés. Le 1er septembre dernier, le juge des référés du tribunal de grande instance de Lille leur donne raison et condamne les magasins Match à respecter un jour de fermeture hebdomadaire prescrit dans un arrêté préfectoral de 2004. C'est cette décision que la Cour d'appel vient de confirmer hier en déclarant 'irrecevable l'appel de la SAS Match'. Cet arrêt a pour vocation d'être appliqué dans tous les magasins du groupe.

C'est une grande victoire pour toute la CFDT. 'Les magasins qui ouvrent 7jours/7 savent désormais que c'est à leurs risques et périls', souligneThierry Delahousse, secrétaire général adjoint pour Lille et environs.  Peut-être d'autres actions en justice prévues ?


Travail du dimanche : la CFDT gagne contre Match