Aides à Domicile : Les résultats d'une enquête exclusive de la CFDT Nord Pas-de-Calais

Publié le 06/05/2010 à 00H00 (mis à jour le 01/06/2010 à 17H18)
"On donne beaucoup.. On reçoit peu" : principale leçon de cette enquête réalisée auprès du personnel de plusieurs associations de la région.
Aides à Domicile : Les résultats d'une enquête exclusive de la CFDT Nord Pas-de-Calais
Aides à Domicile : Les résultats d'une enquête exclusive de la CFDT Nord Pas-de-Calais
"On donne beaucoup.. On reçoit peu" : principale leçon de cette enquête réalisée auprès du personnel de plusieurs associations de la région.

 476 salariés travaillant dans une dizaine d'associations d'Aides à Domicile de la région ont répondu à une enquête faite par la CFDT sur les conditions d'exercice de leurs métiers : 63% trouvent leur travail intéressant et motivant. Des autres réponses, il ressort que les salariés sont très investis dans leur boulot, et conscients de leurs responsabilités, que leur travail a du sens et une valeur sociale. Mais...
-  65% gagnent moins de 1 000 € par mois (25% moins de 750 €)
- 31 % ne mangent pas ou 'sur le pouce' pendant leur journée de travail
- 27% pensent que le travail pourrait être mieux organisé (trop de temps de déplacements, trop d'interventions courtes...)
- 76% disent que le travail génère du stress 
- 55% souffrent de Troubles Musculo-Squelettiques (dos, bras, jambes).

Pour Nadine Goret, référente Aide à Domicile pour la CFDT, 'la reconnaissance n'est pas au niveau de l'investissement personnel..... Elle insiste aussi sur l'usure professionnelle des salariés ainsi que sur la 'vision d'avenir et de leur retraite chaotique et inquiétante, une inquiétude qui augmente le stress'.  

Cette enquête sera un levier important pour la CFDT afin d'interpeller et d'agir auprès des décideurs de la région, du département mais aussi au plan national car ' ...il y a quelque chose à faire au niveau de la prise en charge de la personne aidée et aussi des salariés qui vont accompagner ces personnes :  ne l'oublions pas, nous serons tous concernés !'