Adidas, l'envers de la médaille ! Signez l'appel !

Publié le 05/06/2012 à 00H00 (mis à jour le 06/06/2012 à 10H25)
Adidas refuse de verser le moindre centime à un fonds d'indemnisation pour des anciens salariés qui fabriquaient ses produits en Indonésie et dont l'usine a mis la clef sous la porte.... et investit des centaines de millions d'euros comme sponsor aux JO de Londres ! Un appel est lancé par " Ethique sur étiquette" et "Peuples solidaires".
Adidas, l'envers de la médaille ! Signez l'appel !
Adidas, l'envers de la médaille ! Signez l'appel !
Adidas refuse de verser le moindre centime à un fonds d'indemnisation pour des anciens salariés qui fabriquaient ses produits en Indonésie et dont l'usine a mis la clef sous la porte.... et investit des centaines de millions d'euros comme sponsor aux JO de Londres ! Un appel est lancé par " Ethique sur étiquette" et "Peuples solidaires".

 

Pendant de nombreuses années, Adidas s’est fourni dans l’usine indonésienne PT Kizone, où les travailleurs-ses gagnaient 0,60 dollars de l’heure. En janvier 2011, le propriétaire fuit le pays : fermeture de l’usine et 2 800 personnes sans emploi. Les victimes se tournent  vers les multinationales dont ils fabriquaient les produits pour obtenir les indemnités légales. Un fonds d’indemnisation est créé : plusieurs marques acceptent de contribuer… sauf Adidas, qui refuse d’y verser un seul centime ! Dans le même temps, la célèbre marque vient d’investir des centaines de millions d’euros comme sponsor des Jeux Olympiques de Londres…

 SIGNEZ L'APPEL L'URGENT LANCE EN PARTENARIAT AVEC