Elections Politiques : la CFDT Nord-Pas de Calais a rencontré le candidat Mélenchon

Publié le 07/06/2012 à 00H00 (mis à jour le 08/06/2012 à 10H33)
Faisant suite à l'interpellation des partis politiques présentant des candidats aux prochaines élections législatives dans notre région, une délégation de la CFDT a eu l'occasion de rencontrer Jean-Luc Mélenchon et une partie de son équipe ce Mercredi 6 juin. Rencontre somme toute courtoise et amicale !
Elections Politiques : la CFDT Nord-Pas de Calais a rencontré le candidat Mélenchon
Elections Politiques : la CFDT Nord-Pas de Calais a rencontré le candidat Mélenchon
Faisant suite à l'interpellation des partis politiques présentant des candidats aux prochaines élections législatives dans notre région, une délégation de la CFDT a eu l'occasion de rencontrer Jean-Luc Mélenchon et une partie de son équipe ce Mercredi 6 juin. Rencontre somme toute courtoise et amicale !

 

Après avoir présenté la démarche de la CFDT (« ni neutre, ni partisan ») et le cadre dans lequel se situait cette rencontre (les élections législatives),  la délégation CFDT* a pu faire passer plusieurs messages sur la situation du territoire, concernant notamment l’emploi, mais surtout la situation des Aides à Domicile (référence à l’enquête faite par la CFDT), la situation sanitaire et sociale de la région et plus particulièrement  du bassin d’emploi  (avec les problèmes rencontrés à Lens et de l’AHNAC, les questions liées à la formation professionnelle et à l’apprentissage….

 Attentif à ces situations, le candidat a cependant nettement dit que pour lui, un député est,  avant tout, élu pour voter des lois dans le cadre de choix nationaux. Tout en comprenant cet aspect de la fonction de député, la CFDT a néanmoins rappelé l’impérieuse nécessité d’appuyer ce travail sur une réelle connaissance des problématiques nombreuses rencontrées par les citoyens de la circonscription du candidat: cela ne peut passer que par un ancrage durable et profond dans ce Territoire.

 Par ailleurs, il a exprimé une certaine  conception de la démocratie sociale, où ce qui prime est d’abord la loi, les accords entre partenaires sociaux venant en application des textes de lois adoptés… Une conception qui n’est pas tout à fait la même que celle défendue par la CFDT dans le cadre d’un dialogue social construit, comme la délégation a pu le lui préciser.

 Et si l’entrevue s’est déroulée de façon sympathique, la CFDT a eu le sentiment que ce qui importait au candidat était d’asseoir sa compréhension et sa perception de l’histoire, de la culture, des façons de réagir des habitants du Bassin Minier…  des habitants qu’il connaît peu et surtout « auxquels  il ne faudra pas donner de faux espoirs … sous peine de continuer à faire le lit du Front National » a insisté la CFDT. Et pour permettre à Jean-Luc Mélenchon de mieux connaître et comprendre la CFDT dans notre région, la délégation lui a remis le livre sur retraçant l'histoire de notre organisation syndicale régionale.

La CFDT devrait rencontrer d'autres représentants des partis politiques dans les jours à venir, rencontres auxquelles nous ferons écho. 

  * La délégation CFDT était composée de Yannick Ghoris et Elizabeth Bagault, secrétaires régionaux, Michel Crépin, secrétaire général de la CFDT Artois-Douaisis, Didier Deroide de l'Union Régionale des Retraités