Mobilisation en hausse partout : le gouvernement ne doit pas rester sourd !

Publié le 12/10/2010 à 00H00
3,5 millions de manifestants en France, 97 700 dans tout le Nord-Pas de Calais, 30 000 à Lille : partout les cortèges ont été plus nombreux que dans les précédentes manifestations.
Mobilisation en hausse partout : le gouvernement ne doit pas rester sourd !
Mobilisation en hausse partout : le gouvernement ne doit pas rester sourd !
3,5 millions de manifestants en France, 97 700 dans tout le Nord-Pas de Calais, 30 000 à Lille : partout les cortèges ont été plus nombreux que dans les précédentes manifestations.

 

La mobilisation n'a pas faibli ce 12 Octobre... Même si ici ou là les lycéens ont rejoint les manifestants, il est clair qu'on a assisté à une des plus fortes mobilisations de salariés, jeunes et moins jeunes, retraités, de ces dernières années. En dehors de la manifestation lilloise, ouvert par un cortège CGT impressionnant, le record de participation dans la région revient à toujours à Boulogne-sur-Mer (15 000 manifestants). De gros cortèges ont silloné aussi les rues de Dunkerque (12000), Valenciennes (près de 10000), Calais (8000), Arras (4000), Maubeuge (2000), Cambrai (plus de 1000). A signaler une manifestation importante aussi à Béthune (2000), Lens (1800), Armentières (1000). Si l'on ajoute à ce chiffre un certain nombre de manifestations lycéennes qui ont essaimé aussi plusieurs ville de la région, comme Hazebrouck, Avesne-sur-Helpe, Caudry... c'est un chiffre global qui frise la barre des 100 000 personnes du Nord- Pas de Calais qui ont battu le pavé sous le soleil automnal, exactement 97 700 personnes.

A l'issue de la manifestation, Pascal CATTO, secrétaire général de la CFDT Nord-Pas de Calais, a déclaré : 'Avec cette mobilisation, nous on est fort et à l'aise dans nos baskets ! C'est le gouvernement qui n'est pas à l'aise aujourd'hui : il a voulu passé en force au Sénat, comptant sur une certaine démobilisation. On a fait la preuve aujourd'hui du contraire. Et si demain il y a des dérapages, c'est le gouvernement qui en portera la responsabilité... comme il porte la responsabilité de ne pas répondre aux préoccupations des jeunes qui étaient aujourd'hui dans les manifestations et qui s'inquiétent d'abord pour leur avenir' et de conclure, en écho au communiqué de la Confédération CFDT, qui demande au gouvernement de faire le 'choix du dialogue' : 'Le gouvernement ne doit plus rester sourd face aux manifestants et face aux français qui soutiennent l'intersyndicale à 71% !'

La CFDT donne rendez-vous à toutes et tous le samedi 16 octobre où les syndicats comptent de nouveau sur une manifestation du soutien populaire dans les nombreuses manifestations locales prévues dans la région le matin et l'après-midi. Y aura-t-il plus de 3 millions et demi de personnes dans la rue pour dire leur refus de la réforme proposée... et un certain ras-le-bol voire colère face à un gouvernement qui reste sourd et continue de nous traiter avec mépris ? Réponse samedi.


TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS