Première escale à Berck du bus CFDT saisonniers avec François Chérèque

Publié le 24/08/2009 à 00H00 (mis à jour le 25/08/2009 à 10H20)
Une première étape... déjà sous forme de bilan qui a permis à François Chérèque de dénoncer les arnaques de l'été
Première escale à Berck du bus CFDT saisonniers avec François Chérèque
Première escale à Berck du bus CFDT saisonniers avec François Chérèque
Une première étape... déjà sous forme de bilan qui a permis à François Chérèque de dénoncer les arnaques de l'été



 

 
 

Cela fait 10 ans que la campagne saisonniers a été lancée par la CFDT avec un double objectif : informer les saisonniers sur leurs droits et essayer de régler les problèmes auxquels ils sont confrontés, tant au niveau des heures, du salaire, du logement. 'Cette campagne est rentrée dans les moeurs, explique Séverine Romanowski. Les saisonniers nous connaissent... et les employeurs savent aussi qui nous sommes'.

Le 21 Aôut, le bus saisonnier de la CFDT a fait sa 34° escale sur la digue de Berck. Une trentaine de militants CFDT étaient là, attendant avec impatience un invité de marque, François Chérèque. Arrivé sous le soleil à midi, après une rencontre à Boulogne avec des militants des services sur le travail du dimanche, le secrétaire général de la CFDT en a profité pour dénoncer auprès de la presse la double arnaque de l'été : celle du travail dominical et celle de la baisse de la TVA, 'une double arnaque conduisant de fait à moins disant social'.

Christophe Dez, le monsieur 'saison de la CFDT Nord Pas-de-Calais' a quant à lui dressé le bilan des contacts de cette saison marquée par la crise et notamment la pression plus forte subie cette année par les saisonniers : ' Par peur de perdre leur job, beaucoup ne veulent ni décliner leur identité ni dire où ils travaillent'. Ce qui n'a pas empêché la CFDT de régler par la médiation certains cas et de continuer à aller à la rencontre de ces saisonniers pour leur parler avenir.

Car la campagne se poursuit … et la CFDT compte bien ne pas laisser dans la nature après leur saison ces salariés. La CFDT veut que chacun ait la chance de se construire un avenir professionnel en fonction de ses désirs et de ses capacités et porte plusieurs revendications sur l'Emploi – Qualification - Santé - Logement - Autonomie. C'est pourquoi la CFDT a distribué un 'flyer' pour dire non au bizutage social. Elle est prête à relever le défi des 50 entreprises du CAC 40 qui se sont engagées à embaucher 24 000 jeunes supplémentaires en formation par alternance (Communiqué de l'Elysée du 15/07/2009...). La CFDT demande aux saisonniers intéressés par l'alternance d'écrire à ces entreprises pour en bénéficier.

Prochaines étapes du bus saisonniers : 24 Août Le Touquet - 25 Août Malo-les-Bains (Place du centenaire) - 26 Août Lille (Place Rihour). 

 
 
 
 
Consultez également la revue de presse ci-jointe et visionnez le reportage de France 3 :

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS