Sondage ARACT Régional : le « palmarès » des salariés sur leur travail

Publié le 23/06/2010 à 00H00
1. Rémunérations - 2. Conditions de travail - 3. Reconnaissance professionnelle : les salariés du Nord Pas-de-Calais citent pour la première fois en pôle position le niveau de rémunération
Sondage ARACT Régional : le « palmarès » des salariés sur leur travail
Sondage ARACT Régional : le « palmarès » des salariés sur leur travail
1. Rémunérations - 2. Conditions de travail - 3. Reconnaissance professionnelle : les salariés du Nord Pas-de-Calais citent pour la première fois en pôle position le niveau de rémunération

Le Baromètre ARACT de la qualité de la vie au travail est réalisé chaque année à l'occasion de la semaine pour la qualité de la Vie au Travail (du 17 au 25 juin). Les deux premières questions du sondage réalisé pour cette 7° semaine permettent de mesurer le ressenti des salariés du Nord-Pas de Calais sur leurs conditions de travail.

Pour la première fois en 3 ans, la rémunération passe devant les conditions de travail. Quand on leur demande ce qui est le plus important pour eux dans leur travail, les salariés de notre région citent pour la première fois en première position à 50 % le niveau de rémunération. Ce chiffre passe à 61% pour les ouvriers. Effet de la crise ?

Les conditions de travail sont citées en 2° position à 39 % : cette motivation accuse un net recul par rapport aux années précédentes avec une baisse de 19 points par rapport à 2009 (58 %).

La reconnaissance professionnelle se retrouve en 3° position avec 31 %. Elle passe cette année devant l'intérêt du métier (30 %) : ce chiffre devient encore plus important pour les 50 ans et plus (48 %).

Des salariés globalement satisfaits. Les salariés sont en général satisfaits de leur situation professionnelle. Les relations avec leurs collègues sont encore le sujet de satisfaction numéro 1 (95 % de salariés satisfaits). L'autonomie et les responsabilités sont citées à 90 % et passe cette année en 2° position. Le taux de satisfaction en matière de sécurité sur le lieu de travail arrive en 3° position avec un taux de 89 % et recule de 4 points par rapport à 2009.

A noter que pour le Nord - Pas de Calais, le taux qui a le plus diminué par rapport à l'année dernière concerne les possibilités d'évolution professionnelle : un argument de plus pour l'action syndicale, menée particulièrement par la CFDT, sur la sécurisation des parcours professionnels.

Autre sondage de l'ARACT Nord-Pas de Calais : les Troubles musculosquelettiques (TMS). 200 salariés ont été interrogés par téléphone à leur domicile, selon un échantillon représentatif.  Principaux enseignements  : seul 1/3 des salariés du Nord-Pas de Calais sait exactement ce qu'est un TMS ; les salariés de notre région sont fortement exposés aux TMS ; 7 salariés sur 10 souffrant de TMS mettent en cause l'exercice de leur activité professionnelle ; les salariés les plus touchés recherchent avant tout une aide médicale, à l'extérieur de l'entreprise ; moins d'une entreprise sur deux mènent des actions de prévention perçues comme relativement efficaces.

Tous les résultats sur www.npdc.aract.fr/spip.php