Stress : seulement 16 % des salariés en parlent à leur délégué !

Publié le 16/06/2009 à 00H00 (mis à jour le 19/06/2009 à 15H03)
Résultat d'un sondage ARACT auprès des salariés du Nord Pas-de-Calais. La CFDT agit sur la souffrance au travail du personnel des EPHAD : voir le reportage de FR3 Nord Pas-de-Calais.
Stress : seulement 16 % des salariés en parlent à leur délégué !
Stress : seulement 16 % des salariés en parlent à leur délégué !
Résultat d'un sondage ARACT auprès des salariés du Nord Pas-de-Calais. La CFDT agit sur la souffrance au travail du personnel des EPHAD : voir le reportage de FR3 Nord Pas-de-Calais.

 Un sondage, commandé par l'ARACT (Agence Régionale pour l'Amélioration des Conditions de Travail) et réalisé par CSA , vient d'être réalisé auprès des salariés du Nord Pas-de-Calais sur la question du stress à l'occasion de la 6° semaine pour la Qualité de Vie au Travail. Vous pouvez retrouver ci-dessous l'intégralité des résultats du sondage. En voici quelques résultats essentiels.

4 salariés sur 10 touchés. Même s'il y a des différences entre les catégories professionnelles, secteurs d'activités, statut ou âge, 4 salariés du Nord Pas-de-Calais sur 10 se sentent « globalement stressés ». Ce stress touche davantage les femmes (19 % se disent très stressées contre à peine 5% des hommes). Pour 44 % des personnes interrogées, la crise contribue à leur état de stress au travail.

L'organisation du travail, facteur déterminant. Le fait de manquer de temps pour souffler, d'avoir une charge de travail trop importante, de devoir mener différentes tâches dans le travail sont des facteurs déterminants pour 45 % des salariés, davantage que les changements dans le travail ou les changements dans le travail.

Face au stress, les salariés recherchent leurs propres solutions. « Je fais avec, je m'adapte, je m'évade... voire je lève le pied... ». Face au stress, la réaction des salariés est avant tout personnelle : massivement pour faire face au stress, les salariés recherchent eux-mêmes leurs propres solutions, font comme si de rien n'était (surtout dans notre région 56 % contre 48% en France), ou se tournent vers des appuis supposés comme leur supérieur hiérarchique. Mais ils ne sont dans le Nord Pas-de-Calais qu'à 16 % à en parler à un représentant du personnel ou à un représentant syndical (contre 21 % pour la France). Ce dernier chiffre démontre l'importance pour les délégués d'être à l'écoute de la souffrance des salariés et des démarches mises en place comme celle menée dans les EPHAD, ou des enquêtes comme celles du Travail en Question.

La CFDT agit sur le stress vécu par le personnel des EPHADLes caméras de France 3 viennent de réaliser un reportage 'Grand Format' sur ce sujet avec la participation des équipes CFDT du Littoral qui viennent de tenir le 5 juin dernier une journée de bilan d'une formation-action sur le stress au travail dans les EPHAD (Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes). 

Retrouvez le reportage video de France 3 sur le site FR3 Nord Pas-de-Calais jt.france3.fr/player/regions/

 Retrouvez  le site de l'ARACT Nord Pas-de-Calais www.npdc.aract.fr/


TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS