Elections présidentielles : se concentrer sur les vraies préoccupations des Français

Publié le 23/04/2012 à 00H00
Dans un communiqué, la Commission Exécutive de la Confédération analyse le résultat du scrutin (vote protestataire, inquiétudes des français) Pour la CFDT, il est nécessaire que les deux semaines avant le second tour permettent un véritable débat de fond sur ces thèmes qui préoccupent les salariés pour leur avenir. C'est là le rôle des candidats entre les deux tours.
Elections présidentielles : se concentrer sur les vraies préoccupations des Français
Elections présidentielles : se concentrer sur les vraies préoccupations des Français
Dans un communiqué, la Commission Exécutive de la Confédération analyse le résultat du scrutin (vote protestataire, inquiétudes des français) Pour la CFDT, il est nécessaire que les deux semaines avant le second tour permettent un véritable débat de fond sur ces thèmes qui préoccupent les salariés pour leur avenir. C'est là le rôle des candidats entre les deux tours.

 

 

Communiqué de la Commission Exécutive Confédérale

Élection présidentielle

Le débat doit se concentrer sur les vraies
préoccupations des Français

 La CFDT est satisfaite du taux important de participation au premier tour de l’élection présidentielle. Dans la situation de crise que nous connaissons, les Français ont mesuré l’enjeu de ce scrutin.

 Le résultat montre un vote protestataire important. Les Français nourrissent de vraies inquiétudes sur des sujets essentiels, comme l’emploi, la jeunesse ou encore l’avenir de l’Europe.

 Pour la CFDT, il est nécessaire que les deux semaines avant le second tour permettent un véritable débat de fond sur ces thèmes qui préoccupent les salariés pour leur avenir. C’est là le rôle des candidats entre les deux tours.

 Au lendemain du premier tour, il est inquiétant d’entendre des responsables politiques s’auto-désigner uniques représentants des travailleurs en voulant détourner l’objet du premier mai.

 L’autonomie des syndicats et le sens du premier mai sont un marqueur dans une société démocratique. Partout où ce respect a été transgressé par les pouvoirs politiques, il y a eu atteinte à la démocratie.

Dans ce contexte, la CFDT appelle plus que jamais à faire du 1er mai un événement syndical centré sur ces préoccupations fortes des salariés. Cette journée servira à interpeller les candidats à l’élection présidentielle et à remettre les sujets importants au cœur du débat.

 


TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS