La CFDT signe l'accord modernisation du paritarisme

Publié le 23/03/2012 à 00H00
Plus de transparence, légitimité accrue des partenaires sociaux, plus d'évaluation du service rendu, meilleure formation des mandatés : voilà les raisons qui ont poussé le Bureau National a signé cet accord national interprofessionnel
La CFDT signe l'accord modernisation du paritarisme
La CFDT signe l'accord modernisation du paritarisme
Plus de transparence, légitimité accrue des partenaires sociaux, plus d'évaluation du service rendu, meilleure formation des mandatés : voilà les raisons qui ont poussé le Bureau National a signé cet accord national interprofessionnel

 

 

Modernisation du paritarisme

La CFDT signe l’accord

 Réuni ce jeudi 22 mars, le Bureau national de la CFDT a approuvé la signature de l’accord national interprofessionnel (ANI) sur la modernisation du paritarisme et de son fonctionnement.

 Cet accord, finalisé le 17 février dernier, avait pour ambition de rénover et d’harmoniser les règles de fonctionnement des organismes paritaires, où siègent organisations syndicales et patronales.

 Les objectifs de la CFDT ont été globalement atteints dans la version finale de l’ANI, qui garantit :

  • Plus de légitimité des partenaires sociaux, avec une prise en compte accrue de la représentativité et de la parité homme/femme dans la composition des conseils d’administration ;
  • Plus de transparence, notamment financière, avec la certification et la publicité des comptes ;
  • Plus d’efficacité dans le service rendu, avec davantage d’évaluation et une meilleure formation des mandatés ;

Les administrateurs CFDT seront attachés à mettre en œuvre les dispositions de l’accord dans tous les organismes où ils siègent.