Thierry était un militant « au grand coeur »

Publié le 19/03/2012 à 00H00
Le suicide de Thierry Clabaut, Délégué Syndical de Continentale Nutrition, à Boulogne-sur-Mer a choqué toute une population et en premier lieu ses collègues de la CFDT
Thierry était un militant « au grand coeur »
Thierry était un militant « au grand coeur »
Le suicide de Thierry Clabaut, Délégué Syndical de Continentale Nutrition, à Boulogne-sur-Mer a choqué toute une population et en premier lieu ses collègues de la CFDT

Âgé de 47 ans, le secrétaire général du CE de l'entreprise a mis fin à ses jours à Saint-Martin-Boulogne, où il résidait. L'homme a laissé un écrit, dont la police a pris connaissance, où il explique les raisons de son geste. Cette lettre n'a pas été rendue publique.

La disparition de Thierry Clabaut a choqué ses collègues de la CFDT, ceux de Boulogne et ceux du Vaucluse, où le groupe était en train de fermer  son usine de Vedene . 'Thierry était très affecté par la fermeture du site vauclusien. Il s’est dépensé sans compter pour l’intérêt des salariés et pour la défense et la sauvegarde d’un maximum d’emplois dans le groupe… Tous sont bouleversés par ce drame et s’associent à la douleur de sa famille et de ses proches '

Ses obsèques ont été célébrées lundi 12 mars devant plus de 500 personnes, à l'église de Saint-Martin-Boulogne. Parmi la foule se trouvaient sa famille, ses amis, ses collègues de travail (l'après-midi avait été octroyée par la direction). On a vu aussi de nombreux représentants syndicaux, le maire de Saint-Martin et le conseiller régional Olivier Barbarin.

Pascal Catto, secrétaire général de la CFDT y représentait l’Union Régionale CFDT. « Je  connaissais bien Thierry  et souvent j’étais à ses côtés et l’ai accompagné lorsque j’étais responsable de l’antenne locale CFDT de Boulogne.  On a perdu quelqu’un 'au grand cœur et à la grande gueule, toujours prêt à rendre service'.   Thierry Clabaut assurait aussi les fonctions de conseiller prud'homal, section industrie. 'C'était un homme de valeur, nous perdons plus qu'un camarade, un ami ', confie Dominique Paquentin, secrétaire de l'union locale CFDT. Il s'impliquait régulièrement aussi dans l'action interprofessionnelle, répondant notamment toujours présent avec ses collègues, sa camionnette aux couleurs CFDT et la sono nécessaire à l'animation. On n'entendra plus désormais la voix de Thierry. 

L’Union Régionale  CFDT a exprimé toute sa sympathie à son épouse et à ses deux enfants. L'heure est maintenant d'essayer de comprendre pourquoi il en est artrivé là. 'Il est nécessaire de souligner les difficultés et le poids de la charge syndicale qui pèsent sur les épaules de nos militants'.

En attendant, l'Union Régionale CFDT a pris les contacts nécessaires avec la fédération, le syndicat CFDT agro-alimentaire et l’antenne locale CFDT de Boulogne-sur-Mer pour aider les militants CFDT de l’entreprise à faire face à une situation rendue encore plus difficile par le départ de Thierry.