Les mesures annoncées sont inefficaces, précipitées et injustes

Publié le 29/01/2012 à 00H00
Marcel Grignard, secrétaire national, réagit aux annonces du Président de la République de ce dimanche 29 janvier
Les mesures annoncées sont inefficaces, précipitées et injustes
Les mesures annoncées sont inefficaces, précipitées et injustes
Marcel Grignard, secrétaire national, réagit aux annonces du Président de la République de ce dimanche 29 janvier

Marcel Grignard, numéro deux de la CFDT : 'Les mesures annoncées sur les questions d'emploi et d'efficacité de l'économie française ne sont pas adaptées. Elles sont inefficaces, précipitées et injustes'.

'La proposition d'augmenter la TVA va peser sur tous les ménages et surtout sur les ménages les plus modestes. Dans le même temps, on n'a aucune certitude sur ce que les employeurs vont faire des allègements de charges qui en résultent'.

Concernant les accords compétitivité-emploi, 'nous prenons acte du fait que le gouvernement saisisse les partenaires sociaux et nous attendons de voir ce que sera le contenu de la lettre de François Fillon demain (lundi)'. Toutefois, 'nous sommes inquiets des propositions du président qui laisse entendre que ces accords pourraient ne pas respecter la loi voire être un outil pour se débarrasser des 35 heures'. L'enjeu de la compétitivité 'doit faire l'objet d'un réel dialogue social. On a des doutes sur la capacité de créer un nouveau cadre national interprofessionnel dans les deux mois'.

'Nous sommes très favorables au développement de l'apprentissage mais nous rappelons que le gouvernement et les partenaires sociaux viennent de décider en juillet dernier un nouveau cadre (...) Nous ne croyons pas trop au changement permanent des règles'.