Europe : Pour une Gouvernance au service du progrès économique et social (20/06)

Publié le 22/06/2011 à 00H00
Europe : Pour une Gouvernance au service du progrès économique et social (20/06)
Europe : Pour une Gouvernance au service du progrès économique et social (20/06)

 Europe

Pour une gouvernance au service

du progrès économique et social

 La crise à laquelle la Grèce est confrontée pour faire face à son endettement, concerne l’Europe dans son ensemble. Les décisions qui seront prises par les ministres des finances, le Parlement et les chefs d’État et de gouvernement au cours de cette semaine sont fondamentales pour l’Europe, son avenir économique et social, les perspectives dans lesquelles pourront se reconnaître les citoyens européens.

 Avec le syndicalisme européen, la CFDT est convaincue que l’Europe doit refuser la tentation du chacun pour soi et des replis nationaux. Les difficultés de l’un de ses États membres se répercutent sur l’ensemble de l’économie européenne. Aucun pays de l’Union ne peut penser s’en sortir seul.

 C’est, au contraire, en renforçant les capacités communes d’action et en réaffirmant la solidarité européenne que l’Union trouvera les moyens de répondre aux difficultés. L’aide apportée aux économies des pays en difficulté bénéficiera à l’ensemble des économies européennes. 

  Avec la Confédération européenne des syndicats (CES), la CFDT souhaite une gouvernance économique européenne qui permette d’assurer le développement économique et garantisse la cohésion sociale. Cela implique d’associer les partenaires sociaux à la définition des orientations de l’économie européenne, par un dialogue social renforcé.

Ces objectifs sont au cœur de la journée d’action de la CES du 21 juin pour une gouvernance au service du progrès économique et social. Une délégation de la CFDT participera à la manifestation organisée à Luxembourg.