La situation à la fin du XX° siècle

Publié le 08/01/2013 à 16H31
Une pratique toujours réformiste

La pratique réformiste représente quasiment une constante à la CFTC puis à la CFDT. Le discours catholique social très charpenté dans le Nord-Pas de Calais a été, durant quelques décennies, remplacé par une approche socialiste à caractère autogestionnaire assez prononcé durant les années 1970.

L’expérience de la gauche au pouvoir entraîne un retour aux sources d’un syndicalisme de service, de proximité, à caractère humaniste.

Après les espoirs nés de l’utopie autogestionnaire, de nouveaux combats sont lancés par l’Union régionale en faveur de la qualification des jeunes, de l’intégration des travailleurs immigrés et d’un syndicalisme de service en lien avec des partenaires institutionnels, professionnels ou culturels.