La naissance de la CFTC

Publié le 08/01/2013 à 15H51
La CFTC s'installe surtout sur la Métropole et dans le Pas-de-Calais

La progression de l’Union Régionale conduite par Charlemagne Broutin est impressionnante : avec près de 40 000 adhérents, elle devient une référence sur le plan national.

Le Nord Social fait le lien entre les Unions Locales du Nord où se distinguent par sa vitalité le « trio de choc » Roubaix- Tourcoing-Halluin animé par Louis Blain, François Decornet et Arthur Houte et le département du Pas-de-Calais où monte en puissance le SLM avec Jules Catoire, Jules Pruvost et Louis Delaby. Le sens des réalités, la conviction chrétienne des responsables inspirent confiance à des salariés du Nord-Pas de Calais choqués par les divisions cégétistes.

La « trouée » est réalisée dès le début des années trente ; des pionniers comme Louis Blain, Charlemagne Broutin dans le Nord, Jules Catoire, Louis Delaby dans le Pas-de-Calais ont imposé la CFTC comme un partenaire incontournable dans le textile de la métropole et dans le bassin houiller.