Face aux grandes mutations

Publié le 08/01/2013 à 16H28
Un second souffle après mai 1968

L’Union régionale doit retrouver un second souffle après les déchirures du passage à la CFDT : les effectifs remontent la pente et les deux Unions Départementales  connaissent une hausse des adhésions à partir de 1968 : l’esprit de mai apporte même une sorte de légitimité auprès des instances ecclésiales proches mais les débats sur le choix de la stratégie et le positionnement du syndicat n’en restent pas moins très présents. Après les espoirs nés de mai 1968 durant les années 1970, les contraintes liées à la crise durant les années 1980 enracinent l’Union régionale dans le souci d’une approche solidaire et tournée vers le service répondant aux attentes des adhérents.